Que faire en cas de traumatisme dentaire ?

En cas de choc sur une ou plusieurs dents, le mieux est de contacter très vite votre chirurgien-dentiste. Selon les situations, différentes mesures seront à prendre avant votre rendez-vous. Suivez le guide !

Si votre dent s’est fracturée, l’idéal est de retrouver le ou les fragments de dent et de les conserver dans de l’eau ou du sérum physiologique. Selon l’atteinte, votre chirurgien-dentiste pourra éventuellement les recoller. Si à cause de cette « cassure », votre dent est devenue acérée et vous irrite la langue, vous pouvez alors la recouvrir avec une gomme à mâcher sans sucres, en évitant de comprimer. Si le choc a provoqué un déplacement de votre dent ou l’a rendue mobile : ne faites rien, ne la touchez pas avant votre visite. Il se peut en effet que vous ayez une fracture de la racine et/ou de l’alvéole dentaire.

En cas de dent expulsée : 30 minutes pour agir

Il s’agit là d’une urgence qui nécessite une prise en charge aussi rapide que possible, le délai de réimplantation étant très court, de l’ordre de 30 minutes. Au préalable, récupérez la dent expulsée par la couronne et jamais par la racine, puis placez-la dans du lait stérilisé UHT à faible teneur en matières grasses, de la salive ou du sérum physiologique. Vous pouvez aussi la conserver dans votre bouche, dans une compresse déposée entre les dents du bas et la joue. Mais ne la nettoyez pas, ne la rincez pas à l’eau, ne la désinfectez pas ! Une réimplantation dans les 30 minutes suivant l’expulsion d’une dent a 70 % de chance de réussite. Sachez enfin que seules les dents définitives peuvent être réimplantées, jamais les dents de lait.