La parodontite : une complication chez le patient diabétique

La maladie parodontale est reconnue comme l’une des complications liées au diabète. En effet, mal contrôlé, un diabète augmente la prévalence et la sévérité des parodontites. A contrario, le traitement des parodontites améliore l’équilibre glycémique. D’où l’intérêt d’une prise en charge spécifique.

Le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres (glucides) apportés par l’alimentation, qui se traduit par une hyperglycémie chronique (taux de glucose élevé dans le sang). On diagnostique un diabète dès lors que la glycémie à jeun d’une personne est ≥ à 1,26 g/l à deux reprises ou ≥ à 2 g/l à n’importe quel moment de la journée. Il existe deux types de diabète : celui dit de type 1 (insulinodépendant) qui touche environ 6 % des diabétiques (et surtout les jeunes) et le diabète de type 2 (diabète gras) qui concerne majoritairement les plus de 40 ans. Dans les deux cas, le traitement repose sur une autosurveillance glycémique, l’activité physique et un suivi diététique.

Les patients diabétiques et leurs dents

On sait aujourd’hui que le diabète est un facteur de risque majeur pour les maladies parodontales avec trois fois plus de parodontites retrouvées chez les patients diabétiques comparativement à ceux n’en souffrant pas. La parodontite est aussi la sixième complication du diabète*. Quand il est mal contrôlé, le diabète peut entraîner une inflammation gingivale et retarder le processus de cicatrisation. À l’inverse, la parodontite est aussi un facteur aggravant du diabète puisque l’inflammation parodontale augmente, via le sang, l’insulinorésistance.

Les précautions à prendre

Pour prendre soin de sa santé bucco-dentaire et donc de sa santé générale, le patient diabétique doit consulter son dentiste tous les six mois. Ces deux rendez-vous annuels sont d’ailleurs entièrement pris en charge, de même que les soins dentaires liés au diabète. Bien sûr, une hygiène bucco-dentaire irréprochable doit aussi s’appliquer avec un brossage méticuleux deux fois par jour pendant deux minutes en veillant bien à soigner également les espaces interdentaires. Chez le patient diabétique, il faut donc prendre soin de ses dents, au même titre que de ses pieds, ou encore de sa vue… Une activité physique régulière est aussi recommandée.

*(2) Loe H. Periodontal disease. The sixth complication of diabetes mellitus. Diabetes Care, 1993, 16: 329-334