Les fonctions de l’assistant·e dentaire

• La relation avec les patients
En tant que secrétaire et gestionnaire du cabinet, l’assistant·e dentaire répond aux appels téléphoniques et aux e-mails, gère les rendez-vous, accueille les patients. Son professionnalisme reflète la qualité du cabinet et du praticien, et instaure une relation de confiance avec le patient. L’assistant·e dentaire joue un important rôle comme interface entre le patient et le praticien. Sa mission est alors d’informer, rassurer ou signaler les urgences, ainsi que de répondre aux questions des patients et de transmettre les informations pertinentes au chirurgien-dentiste.

• L’hygiène et l’asepsie
L’assistant·e dentaire veille au strict contrôle des protocoles d’hygiène et d’asepsie du cabinet : stérilisation et entretien des petits instruments, désinfection des dispositifs médicaux, traçabilité des produits utilisés.

• L’assistance des actes dentaires
L’assistant·e dentaire installe le patient et prépare les plateaux des instruments préalablement stérilisés, pour les mettre à la disposition immédiate du praticien, à l’instant précis où il en a besoin. C’est généralement l’assistant·e qui effectue les préparations (pansements, ciments, amalgames), développe et classe les clichés radiographiques réalisés par le dentiste. Après chaque intervention, l’assistant·e stérilise et range les instruments.

• Les missions administratives
L’assistant·e dentaire crée et met à jour les dossiers administratifs et médicaux des patients, établit les feuilles de soins, suit les dossiers de prise en charge par la Sécurité sociale, encaisse les honoraires et informe les patients sur les coûts et prises en charge des traitements. L’assistant·e dentaire participe également au suivi des commandes et à la gestion des stocks de consommables et de médicaments.

• Conseil et coordination
L’assistant·e dentaire participe à l’éducation des patients en matière d’hygiène bucco-dentaire, en donnant par exemple des conseils sur les techniques de brossage.
L’assistant·e assure également un rôle de coordination entre les membres du cabinet ainsi qu’avec les prestataires extérieurs, comme les prothésistes.