Les traitements simples chez l’adolescent

Dans les cas simples, le traitement orthodontique de l’adolescent va être réalisé au moyen d’appareils de trois types différents selon l’indication.
L’appareil amovible : ce type d’appareil est utilisé dans les cas très simples pour lesquels seules deux ou trois dents doivent être déplacées.
L’appareil multi-bagues : c’est la solution la plus fréquemment retenue. Chaque dent va recevoir par collage une petite attache ou bracket. Un fil semi-rigide y est inséré et ligaturé. Les forces exercées sur le fil vont permettre de guider le déplacement des dents jusqu’à leur position idéale. Les attaches sont collées sur la face externe des dents et sont soit métalliques, soit transparentes en céramique. Dans le cas d’un traitement dit lingual, les bagues métalliques sont collées derrière les dents et sont donc cachées lors du sourire.
Les gouttières : ce traitement se réalise par le port d’une gouttière transparente en plastique sur les dents de la mâchoire concernée. Invisibles et amovibles, les gouttières sont changées toutes les 2 ou 3 semaines en fonction de l’évolution du traitement. Elles doivent être portées jour et nuit.

Les traitements des cas plus complexes

Chez l’adolescent les cas complexes les plus fréquemment rencontrés sont les dents incluses et l’agénésie. Le traitement nécessite parfois une légère intervention chirurgicale.
Une dent incluse est une dent qui n’a pas pu pousser pour prendre sa place et qui reste donc bloquée dans l’os de la mâchoire, sous la gencive. L’agénésie est l’absence d’une ou de plusieurs dents définitives, souvent les incisives latérales. Il y a alors deux possibilités : déplacer à l’aide d’un appareil les dents existantes afin de fermer l’espace de la dent manquante, ou maintenir l’espace vide jusqu’à la fin de la croissance quand un implant dentaire pourra remplacer la dent absente.