Bilan parodontal et prévention

Depuis 2019, l’assurance maladie prend en charge à 100 % le bilan parodontal des personnes atteintes de diabète de type I ou II et déclarées en ALD. Un bilan parodontal est un examen approfondi au cours duquel le chirurgien-dentiste recherche la présence éventuelle de poches parodontales entre la gencive et les dents. Il effectue également un examen radiographique pour vérifier l’absence de foyers infectieux et déterminer la hauteur du niveau osseux. Le praticien établit alors un diagnostic et propose si nécessaire un plan de traitement parodontal. Un détartrage suffit généralement à soigner une gingivite s’il est accompagné d’une amélioration de l’hygiène bucco-dentaire. Une parodontite modérée nécessitera un traitement spécifique d’assainissement, appelé détartrage-surfaçage radiculaire (DSR).

L’assainissement parodontal

L’assainissement parodontal est un acte médical pris en charge à 100 % par l’assurance maladie dans les mêmes conditions que le bilan parodontal.
Le traitement des parodontites par assainissement consiste en un détartrage-surfaçage visant à assainir en profondeur la gencive et la surface des racines.
Le traitement est effectué le plus souvent à l’aide d’inserts à ultrason, pour éliminer la plaque, le tartre et les bactéries présents sur la surface des racines et responsables de la parodontite.
L’objectif thérapeutique est d’obtenir une réadhésion de la gencive sur la surface de la dent. Selon les cas, plusieurs séances peuvent être nécessaires.