1• Quels sont les différents types de prothèses dentaires ?

Il existe plusieurs types de prothèses dentaires selon les cas. Les solutions fixes sont :
La couronne qui va être préconisée dans le cas d’une dent très abîmée pour permettre d’en restaurer la partie visible. Prenant appui sur la dent, la couronne reproduit sa forme naturelle, sa taille et sa fonction.
La facette dentaire est une fine pellicule qui va être collée sur des dents ayant un aspect peu esthétique parce que cassées ou jaunies…
Le bridge va relier une dent solide à une autre et combler l’espace laissé vide par une ou plusieurs dents manquantes. Portant atteinte à des dents saines qui doivent être taillées pour le supporter, il est de plus en plus délaissé en faveur d’un implant quand les conditions le permettent.
L’inlay/onlay a pour vocation de restaurer une dent très abîmée de façon la moins invasive possible. L’inlay est la technique qui permet de reconstituer la partie interne de la dent. L’onlay, lui, va recouvrir la partie cassée.
L’implant de son côté remplace artificiellement la racine naturelle d’une dent endommagée et va permettre de soutenir une prothèse.
Les prothèses complètes visent à remplacer toutes les dents. Dans le langage courant, on parle plus généralement de « dentier » lorsqu’elles sont amovibles. Il est également possible de fixer les prothèses complètes (toutes les dents) grâce à des implants.

2• Les prothèses dentaires pour retrouver un sourire naturel

Votre chirurgien-dentiste fera toujours en sorte de vous faire recouvrer un beau sourire fonctionnel profitant d’un aspect naturel. Dans le cas de prothèses fixes visant à restaurer des dents non visibles, des restaurations en métal peuvent encore être utilisées, même si certains cabinets préfèrent ne plus les proposer. Pour les dents visibles, il est possible d’utiliser des solutions tout céramique qui reproduisent la couleur naturelle de la dent.

3• Pour combien de temps mes dents seront-elles restaurées ?

La durée de vie d’une prothèse va essentiellement dépendre du matériau utilisé pour la réaliser et de l’entretien quotidien. Pour une couronne ou un bridge posés dans des conditions optimales, la prothèse pourra tenir une vingtaine d’années environ. Idem pour un implant. Les facettes dentaires ou les inlays/onlays peuvent, de leur côté, tenir une dizaine d’années le plus souvent.

4• Les prothèses dentaires concernent-elles uniquement les seniors ?

Non, une prothèse dentaire peut être posée chez n’importe quel adulte nécessitant une restauration. Les problèmes augmentant avec l’âge, ces solutions vont plutôt concerner les plus âgés, notamment les prothèses amovibles remplaçant l’ensemble des dents. Pour autant, un jeune adulte ayant eu une carie trop invasive sur une dent, confronté à une dent cassée ou à une ou plusieurs dents manquantes pourra se voir proposer une prothèse dentaire fixe.

5• Combien coûte une prothèse dentaire ?

Les prix varient en fonction des solutions, et des matériaux utilisés. Pour une couronne, il faut compter généralement entre 150 et 350 euros, entre 100 et 300 euros pour un inlay/onlay, entre 800 et 2 500 euros pour un implant, entre 500 et 2 000 euros pour un bridge, et entre 800 et 1 500 euros pour des facettes. Désormais certaines prothèses dentaires sont intégralement remboursées chez les praticiens conventionnés.