Une dent dévitalisée et soignée peut dans certains cas s’infecter et devenir douloureuse. Il est alors nécessaire de reprendre le traitement de la racine par le retraitement endodontique. Le but est d’assainir, de désinfecter et d’étanchéifier les racines. Ce traitement nécessite de déposer les éléments prothétiques (couronne, pilier…) et de les reconstruire.

Pourquoi reprendre un traitement de racines ?

Différentes raisons vont justifier cette intervention :
• Le traitement de racines n’est pas allé au bout.
• Une racine cachait un canal supplémentaire inaccessible ou invisible.
• Une infection à l’extrémité de la racine s’est produite malgré la dévitalisation.
• Il existe une douleur chronique à la pression.
• Une couronne est à changer et le traitement endodontique de la dent ne paraît pas satisfaisant, même si la dent n’est pas sensible.

Les étapes

Refaire un traitement endodontique est une intervention minutieuse. Il arrive parfois que la reprise de traitement ne soit pas possible. En fonction des situations cliniques le retraitement est plus ou moins long et complexe. Il consiste en la dépose du travail existant : couronnes, tenons (pivots), inlay-core (pilier). Puis vient la désobturation du précédent traitement de racines : il faut ramollir et nettoyer l’ancien ciment restant dans les canaux. Est également à prévoir un accès aux canaux supplémentaires s’ils ont été repérés. Place ensuite à la nouvelle obturation : une fois bien nettoyé et désinfecté, le canal à l’intérieur de la racine est obturé à l’aide d’une pâte étanche. Dernière étape, enfin, la nouvelle reconstruction prothétique. En effet il est indispensable d’effectuer une reconstruction (inlay-core, couronnes ou bridge) pour l’équilibre de la mâchoire.
À l’issue du traitement la dent est reconstituée, avec une obturation si elle n’est pas trop délabrée ou avec une reconstitution prothétique grâce à une couronne. L’étanchéité obtenue permettra d’éviter que la dent ne soit recolonisée par des bactéries.