Prothèse fixe sur implant

Des couronnes et des bridges peuvent être réalisés sur des implants. Une ou plusieurs empreintes sont effectuées et la prothèse est ensuite confectionnée par un prothésiste dentaire avant d’être fixée aux implants. Il existe deux catégories de prothèses dentaires fixes sur implant :
La prothèse scellée : elle nécessite la mise en place d’un élément intermédiaire appelé pilier ou « faux moignon » vissé sur l’implant et sur lequel sera scellée la prothèse en céramique.
La prothèse vissée : au centre de la prothèse il y a un accès pour la vis qui va permettre de « transvisser » la dent sur le pas de vis de l’implant. Cet accès sera ensuite comblé pour le dissimuler et le protéger. Cette couronne monobloc transvissée est fixée sur l’implant uniquement par vissage, sans utilisation de ciment.
Ces deux concepts ont chacun leurs indications cliniques, leurs avantages et leurs limites.

Prothèse amovible sur implants

Les prothèses amovibles, qu’elles soient partielles ou complètes peuvent être stabilisées par des implants. Les implants sont mis en place avant la réalisation de la prothèse ou sous une prothèse déjà existante. La prothèse vient se fixer sur le ou les implants par des moyens d’attache qui se présentent souvent sous la forme de petits boutons-pression. Dans certains cas, stabiliser une prothèse amovible partielle permet de supprimer des crochets inesthétiques.

Délais de réalisation de la prothèse

Il faut attendre que l’implant soit bien intégré à l’os pour réaliser la prothèse (entre 2 et 6 mois). Avec l’évolution technique, ce délai tend à diminuer. Il est parfois possible de réaliser une prothèse transitoire immédiatement après la pose. Ceci permet d’avoir une prothèse provisoire fixe tout à fait esthétique.