Tout comme les tissus porteurs de la dent naturelle (l’os et la gencive), les structures supportant l’implant d’une dent artificielle peuvent souffrir d’une inflammation. Cette maladie porte le nom de parodontite pour la dent et de péri-implantite pour l’implant. Elle est principalement causée par une invasion microbienne orale autour et à l’intérieur des tissus péri-implantaires. Si l’infection n’est pas traitée, elle conduit à une perte de tissus osseux (formation d’un cratère autour de l’implant) avec un risque important de perte totale de l’implant.

Les facteurs de risque

Sont concernés les patients fortement sensibles aux parodontites qui ont par exemple perdu des dents par déchaussement ou à la suite d’abcès des gencives. La péri-implantite connaît aussi une fréquence plus importante chez les patients fumeurs et les patients diabétiques. Elle peut aussi être due à une hygiène bucco-dentaire mal adaptée.

Les signes de la péri-implantite

Elle se manifeste par une rougeur de la gencive autour des implants. Parfois des petites douleurs ou une sensation lancinante pourront apparaître. Autre manifestation possible : un gonflement de la gencive, couleur rouge vif, d’apparence brillante et lisse ; ou encore un saignement au brossage. Enfin, par l’apparition d’une goutte de pus à la pression.

Le traitement

Pour d’éviter qu’elle apparaisse, suivre une hygiène bucco-dentaire rigoureuse : brossage, passage de brossettes interdentaires, suivi régulier.
> Pour une péri-implantite débutante, renforcer immédiatement l’hygiène buccale avec aussi, selon prescription, gel désinfectant, bains de bouche et antibiotiques si nécessaire.
> Si les bactéries demeurent longtemps sur l’implant, l’inflammation, d’abord inoffensive, peut également attaquer l’os : un cratère étroit et infecté se forme, appelé « poche ». L’objectif du traitement est alors d’assainir cette poche afin d’obtenir sa fermeture.
> Pour un stade très avancé, seul un traitement chirurgical pourra permettre la décontamination de la surface implantaire, et en dernière solution, l’implant sera retiré.