Si le taux important de réussite des implants est aujourd’hui incontesté, leur durée de vie dépend néanmoins d’un entretien minutieux et d’une surveillance régulière. C’est pourquoi il est important d’effectuer une maintenance implantaire. Cette maintenance permet de détecter le plus précocement possible d’éventuelles complications : perte osseuse autour de l’implant, perte de gencive ou mobilité de l’implant.

Les complications implantaires

Les complications infectieuses : comme pour les racines des dents, les implants subissent des « agressions » externes (bactéries, aliments acides…). Il peut alors y avoir une perte du tissu osseux : c’est ce que l’on appelle la péri-implantite. C’est un phénomène infectieux causé entre autres par un nettoyage insuffisant autour des implants. Les complications mécaniques : plus rares, ces complications s’apparentent à des fractures des implants eux-mêmes, des vis qui servent à fixer la prothèse dans l’implant, ou de la prothèse.

Prévention des complications

La prévention des complications infectieuses passe par un nettoyage soigneux de la jonction gencive / implant, au moins deux fois par jour, par un brossage minutieux conjuguant la brosse à dents et des instruments de soins interdentaires (fil dentaire ou brossette interdentaire). Il doit être associé à un nettoyage professionnel au cabinet, une ou plusieurs fois par an en fonction des recommandations adaptées à votre cas. La prévention des complications mécaniques passe par un contrôle régulier de l’occlusion, c’est-à-dire par un réglage précis des contacts entre les dents. Ces ajustements sont réalisés par de légers meulages des dents ou des prothèses implantaires.