Qu’est-ce que le tartre ?

Sous l’action de la combinaison des minéraux contenus dans la salive (phosphates et calcium), le tartre se « fabrique » par la calcification de la plaque dentaire (appelée également biofilm ou plaque bactérienne). Il se présente sous la forme d’un dépôt rugueux qui va coller aux dents. Une fois constitué, il ne peut qu’augmenter, favorisant l’apparition des affections gingivales et parodontales.

Pourquoi réaliser un détartrage ?

Même avec un brossage de dents régulier et consciencieux, il est possible que du tartre se forme sur les dents. Poreux, le tartre installé sur les dents favorise l’installation et la multiplication des bactéries. Il convient alors de l’éliminer au cabinet avec un détartrage. Lors d’une séance de détartrage l’on vérifie également l’absence d’inflammation gingivale sous le tartre. Par ailleurs, pour les patients dont les dents jaunissent, notamment à cause de l’hygiène de vie et des habitudes alimentaires (cigarette, prise de café ou de thé…), le détartrage permet de rendre les dents plus éclatantes.

Les étapes du détartrage

Il existe plusieurs techniques pour réaliser le détartrage : manuellement, avec une curette, avec un appareil à ultrasons ou au laser. Dans tous les cas, on termine l’opération en polissant les dents avec une petite brosse rotative (ou d’un aéropolisseur) et de la pâte à polir. L’ensemble de la technique est simple et indolore et rend leur pleine santé aux dents !