La carie de la petite enfance

Dès l’apparition des premières dents, des caries précoces peuvent survenir sur les incisives du haut. Elles sont causées par l’exposition fréquente des dents à des liquides sucrés, dont le lait maternel ou en biberon. Le lait contient en effet du lactose, un sucre dont le contact prolongé et répété avec les dents favorise l’apparition des caries. On parle alors de « carie du biberon », qu’il est facile de détecter en examinant régulièrement les dents de son enfant en soulevant sa lèvre supérieure.

Les risques liés aux caries précoces

Une carie non soignée cause de vives douleurs qui se manifestent chez l’enfant par un brusque changement d’humeur, accompagné d’agitations, de pleurs et de fatigue. Si elle n’est pas traitée à temps, une carie entraîne la disparition partielle de la dent, puis un abcès pouvant nécessiter l’extraction de la dent. En outre, une carie est contagieuse et peut se propager à des dents saines. Elle peut également affecter le germe de la dent définitive et altérer sa forme et son aspect ultérieurs. D’autre part, la perte prématurée des dents de lait peut engendrer une mauvaise position des dents définitives qui nécessitera le port d’un appareil orthodontique. Les dents manquantes peuvent également causer une gêne esthétique avec d’éventuelles répercussions psychologiques, ainsi que des problèmes de prononciation et de développement du langage.

Traitement et prévention des caries

Dès sa première année, une visite préventive régulière permet à l’enfant de faire connaissance avec le dentiste, et aux parents de recevoir des conseils de prévention. C’est également l’occasion pour dépister une carie précoce et la traiter immédiatement, évitant ainsi une aggravation douloureuse.