Pour la réalisation du bridge, les dents qui servent de piliers doivent être taillées (même si elles sont en bonne santé) et, lorsque nécessaire, dévitalisées. C’est pourquoi votre praticien préférera souvent vous proposer une solution plus préservatrice, si possible.

Les différents bridges dentaires

Les bridges dentaires peuvent être constitués de différents matériaux : alliages métalliques, céramo-métalliques ou entièrement céramiques. Chacun des matériaux possède différents avantages et inconvénients. Votre dentiste vous aidera à choisir en fonction de la solidité nécessaire et de l’aspect esthétique recherché.
Certains bridges possèdent des ailerons métalliques collés sur les faces arrière des dents adjacentes, leur permettant de garder plus de solidité. D’autres, plus rares, se posent sur une seule dent adjacente.

Autres solutions possibles

Si le moignon de dent est encore suffisamment solide, le chirurgien-dentiste préférera la solution de la couronne simple. Une autre possibilité de remplacement de plus en plus fréquente est l’implant dentaire : celui-ci a l’avantage de ne pas s’appuyer pas sur les dents voisines, et aussi de préserver l’os alvéolaire situé sous la dent.