Avec un émail plus fin, les dents de lait sont plus fragiles que les dents définitives. Sans précautions, le risque de développer des caries est important. Celles-ci peuvent aller jusqu’à atteindre les dents permanentes en formation sous les dents de lait et porter atteinte au bon développement de la dentition future. Les caries ne sont pas toujours visibles : un contrôle chez le dentiste doit donc obligatoirement être effectué régulièrement.

L’hygiène doit commencer tôt

Les gencives des nourrissons peuvent déjà être nettoyées à l’aide d’une compresse. Ensuite, dès l’apparition des premières dents, le rituel du brossage de dents deux fois par jour, pendant deux minutes, doit être mis en place. Dans un premier temps, il revient aux parents de brosser les dents de leur enfant. Ensuite, celui-ci doit apprendre à imiter les gestes de ses parents. Néanmoins, jusqu’à 6 ans les enfants ont des difficultés à réaliser parfaitement le brossage : les parents doivent donc terminer le brossage des dents de leur enfant jusqu’à cet âge. À 6 ans apparaissent les premières molaires permanentes. Encore en cours de formation, elles sont à cette période particulièrement fragiles : il est indispensable de parfaire alors les habitudes de rigueur et de minutie pour le brossage de dents.

Le rôle de l’alimentation

Pour les bébés, une habitude à bannir absolument est celle de s’endormir avec un biberon de lait : le sucre contenu dans le lait va rester présent sur les dents toute la nuit et favoriser l’apparition de caries. Le sucre en poudre ou en morceaux et les sucres industriels sont particulièrement nocifs : il faut donc absolument éviter de prendre l’habitude de consommer des boissons sucrées, des bonbons ou des gâteaux entre les repas.