Prothèses amovibles

Ce sont des prothèses que l’on peut mettre ou retirer comme on le souhaite. Elles peuvent être partielles ou totales :
• Une prothèse dentaire amovible partielle ne remplace que certaines dents. Elle prend appui sur la gencive et sur les dents restantes à l’aide de crochets.
• Une prothèse dentaire amovible complète remplace toutes les dents d’une mâchoire et s’appuie simplement sur la gencive.

Bridges et ponts dentaires

Un bridge est une prothèse fixe permettant de remplacer une ou plusieurs dents manquantes en s’appuyant sur les dents adjacentes. Il existe :
• Les bridges collés qui permettent le remplacement d’une seule dent (voire de deux, dans certains cas) en s’appuyant sur les dents adjacentes au moyen d’ailettes collées. C’est une solution esthétique et très peu délabrante pour les dents voisines sur lesquelles on prend ancrage. Cette solution est plutôt indiquée dans les secteurs antérieurs.
• Les bridges conventionnels : l’ancrage se fait sur les dents bordant l’endentement au moyen de couronnes dentaires. Si les dents sont en bonne santé, cela peut représenter une contre-indication à la réalisation du bridge.

Prothèses dentaires sur implants

Il existe deux types de prothèses dentaires sur implants :
• Les prothèses dentaires fixes sur implants : ce sont des couronnes dentaires ou des bridges directement vissés ou scellés sur les implants dentaires.
• Les prothèses dentaires amovibles sur implants : elles peuvent être amovibles partielles ou complètes, stabilisées par des implants dentaires au moyen de systèmes d’attaches qui ressemblent souvent à de petits boutons-pression.

Les implants pour remplacer les bridges

• Avec l’avènement des prothèses dentaires sur implants, le nombre de bridges effectués tend à diminuer. En effet, lorsqu’un bridge est réalisé, les dents qui l’encadrent doivent être préparées et ensuite, supporter la charge des dents remplacées.
• Avec les implants, inutile de toucher les dents voisines et les forces de mastication sont prises en charge par les implants. Ils préservent ainsi l’avenir des dents voisines et de l’os alvéolaire qui les soutient.